Petite et grosse blinde au poker — Bouton, Straddle et Ante

La plupart des variantes de poker les plus populaires au monde utilisent un système impliquant un bouton, une petite et une grosse blinde.

Les blinds fonctionnent comme des mises obligatoires qui tournent autour de la table, en déplaçant un joueur dans le sens des aiguilles d’une montre après chaque main. Le bouton se déplace autour de la table de la même manière, toujours une position à droite de la petite blind.

Certains jeux de poker incluent également des antes, une autre mise obligatoire qui est placée dans le pot avant chaque main.

Voici comment fonctionnent le bouton, les blindes et les antes dans une partie de poker.

La petite blinde (Small Blind – SB) et la grosss blinde (Big Blind – BB)

La petite et la grosse blinde constituent l’épine dorsale du jeu dans de nombreuses variantes du poker. Le Texas Hold’em et l’Omaha, les deux jeux de poker les plus populaires au monde, utilisent le système des blinds, et il est important de savoir exactement comment ces mises obligatoires fonctionnent.

Dans les jeux qui utilisent les blinds, chaque main commence avec la BB placée à une position directement à gauche de la SB. Les joueurs dans ces positions doivent miser des montants prédéterminés avant chaque main.

Petite blinde et grosse blinde au poker

Pour les jeux de poker cash, ces montants sont généralement indiqués dans la liste des jeux. Par exemple, un cash game à 2 €/5 € dans un casino en direct signifie que la SB est de 2 € et la BB de 5 €.

Dans les jeux de Texas Hold’em et d’Omaha, le tour d’enchères préflop commence par le joueur situé directement à gauche de la BB. Ce joueur (dans la position dite « under the gun ») a la possibilité de suivre le montant de la BB, de relancer à un montant supérieur ou de se coucher.

L’action se déplace ensuite autour de la table dans le sens des aiguilles d’une montre, la petite et la BB étant les deux derniers joueurs à agir avant le flop. Tous les tours d’enchères suivants nécessitent que le joueur de la SB commence l’action. Si la SB n’est pas dans la main, le prochain joueur vivant à gauche commence l’action.

Un appel doit correspondre au montant de la BB. Ainsi, les jeux à enjeux élevés ont un montant de BB plus important que les jeux à enjeux plus faibles.

Le montant de la petite blinde est généralement égal à la moitié de la grosse blinde, mais il peut être plus ou moins élevé. La SB est toujours directement à droite de la BB.

Après chaque main, les blinds se déplacent d’une place dans le sens des aiguilles d’une montre, et une nouvelle main commence.

Apprenez-en plus sur les tours de flop et de pré-flop dans cet article.

Structure des blinds au Texas Hold’em

La structure des blinds est une partie très importante du poker de tournoi. Elle détermine comment vous devez jouer au fil du temps. Plus les blinds augmentent par rapport à votre tapis, plus vous êtes obligé de jouer de mains sous peine d’être « blindé ». Vous devez gagner des pots assez régulièrement pour suivre l’augmentation des blinds.

Des blinds faibles/un gros tapis augmentent la valeur des mains spéculatives, tandis que des blinds élevées/un petit tapis augmentent la valeur des cartes élevées qui peuvent former de bonnes paires. Il n’y a pas beaucoup d’intérêt à essayer d’établir une mine ou de toucher une quinte si le gain potentiel est faible.

Il est utile de penser à la taille de votre tapis en termes de nombre de BBs qui le composent. De cette façon, vous pouvez voir comment les blinds croissantes diminuent votre tapis et vous obligent à jouer plus de mains ou à être « blindé ». De nombreux sites de poker en ligne vous permettent de voir votre pile en BBs plutôt qu’en jetons. Cela facilite également le calcul des cotes du pot et des rapports pile-pot (SPR).

BB et SB

La structure des blinds au Texas Hold’em comprend :

  • le niveau des blinds de départ,
  • la taille du tapis de départ,
  • la durée du niveau, et
  • le montant de l’augmentation du niveau.

Exemples

Prenons un exemple simple.

Vous pouvez commencer avec des blinds de 20/40, où :

  • 20 est la SB, et
  • 40 est la BB.

Tous les joueurs ont un tapis de départ de 4 000 jetons ou 100BB (lire « cent grosses blindes »). La durée des niveaux est de cinq minutes et le montant de l’augmentation est de 50 %.

Le premier niveau de 20/40 dure cinq minutes, puis les blinds sont augmentées de 50 % pour atteindre 30/60.

Puis ce niveau dure cinq minutes jusqu’à ce que les blinds soient augmentés de 50 % à 45/90, et ainsi de suite.

Structure des blindes

Il ne s’agit que d’un exemple général, et chaque facteur est laissé à l’appréciation de l’organisateur. En général, ils fournissent un calendrier des blinds sous forme de tableau. Il est toujours utile de vérifier ce tableau des blinds avant de vous inscrire pour être sûr de savoir exactement à quoi vous attendre.

Les tournois turbo et hyper utilisent soit des blindes de départ plus importantes, soit une minuterie plus rapide, soit des augmentations plus importantes, soit une combinaison de ces éléments. Cela accélère les choses et rend nécessaire un jeu plus relâché. Cela augmente également la variance, ce qui signifie que tout avantage de compétence que vous pourriez avoir est réduit.

De nombreux tournois incluent également des antes, soit dès le début, soit dans les dernières phases du tournoi.

Le bouton au poker

Le bouton, ou bouton du croupier, est ce qui représente le croupier pendant une main de poker. Le poker en ligne et les jeux de poker en direct utilisent tous deux un bouton de croupier pour que vous sachiez qui est le croupier pendant une main particulière.

Il y a quelques années, le bouton était connu sous le nom de « buck » car il s’agissait d’un couteau à fermoir avec un manche en forme de corne de bœuf. C’est ce qui a donné naissance à l’expression populaire « the buck stops here ».

Bouton ou BTN au Poker

La raison pour laquelle le bouton porte ce nom est qu’il s’agit d’un disque physique qui n’est pas très différent d’un bouton ; nous vous avions dit que les termes du poker étaient simples ! Le terme peut également être utilisé pour décrire la dernière personne à recevoir des cartes. Par exemple, « J’ai relancé à 10 € depuis le bouton » ou « J’étais sur le bouton avec une paire d’as ».

Le fait d’être « sur le bouton » au poker est considéré comme la meilleure position à la table de poker, car vous serez le dernier à agir sur chaque rue – utilisez cela à votre avantage !

Dans les jeux de poker en ligne, le logiciel déplace le bouton dans le sens des aiguilles d’une montre après la fin d’une main. Dans une salle de poker en direct, le croupier déplace le bouton d’un siège vers la gauche.

Pour connaître les autres positions de la table de poker, cliquez ici.

Qu’est-ce qu’un Straddle ?

Un straddle au poker est une mise volontaire faite dans les jeux d’argent en plus des blinds. Les straddles sont relativement courants dans les cash games en direct, mais ils sont également disponibles sur certains sites de poker en ligne.

Les joueurs peuvent annoncer leur intention de chevaucher de n’importe où sur la table. Cependant, les deux positions les plus courantes sont celles du joueur situé à la gauche de la BB et du bouton.

Straddle au Poker

Tout straddle doit être au moins deux fois plus important que la grosse blind. Faire une mise straddle est risqué car vous payez deux grosses blindes avant d’avoir reçu vos cartes fermées. Les jeux avec des straddles en place ont tendance à avoir des pots plus importants en raison de l’argent supplémentaire payé avant le flop.

Si vous jouez à un jeu de poker maison avec vos amis ou si vous jouez à un jeu de poker à petits enjeux juste pour le plaisir, le straddle est un outil fantastique à ajouter pour animer votre jeu maison.

Faites circuler les jetons !

Que sont les Antes ?

L’ante au poker est similaire à la blind en ce sens qu’il s’agit d’une mise forcée, mais elle diffère sur plusieurs points.

Tout d’abord, tout le monde à la table doit la payer, et non pas seulement les joueurs dans les blinds. Il existe un développement récent connu sous le nom de « button ante » où un joueur (généralement le bouton, mais parfois la BB) doit payer pour tout le monde – mais il s’agit simplement de faciliter la tâche du croupier.

Deuxièmement, elle est généralement beaucoup plus petite que les deux blindes. Les règles de l’ante au poker varient, mais l’ante représente généralement 10 % ou 12,5 % de la taille de la BB. Cela signifie que les antes doublent à peu près la taille du pot.

Ante au Poker

Les antes sont courants dans les variantes Draw et Stud du poker. Au Texas Hold’em, les antes sont utilisés dans les tournois, en particulier dans les dernières phases. Cependant, certaines parties en cash game les utilisent également.

Les antes encouragent l’action – d’abord parce qu’ils augmentent considérablement le coût de chaque orbite (généralement en le doublant), ce qui fait que vous ne pouvez vraiment pas attendre une main de qualité. Deuxièmement, le coût d’un appel est réduit par rapport à la taille du pot, ce qui améliore votre cote du pot. Il est donc mathématiquement correct de suivre avec un éventail de mains de départ beaucoup plus large.

Dans le tableau des blinds, l’ante est généralement indiqué en premier. Ainsi, un exemple de niveau pourrait être 5/25/50, où 5 est l’ante, 25 est la petite blind et 50 est la grosse blind.

Qu’est-ce que la Big Blind Ante ?

Un développement relativement nouveau dans le monde du poker est la big blind ante. Les tournois avec une BB ante sont de plus en plus courants car ils permettent d’accélérer le jeu.

Big Blind Ante au Poker

Traditionnellement, chaque joueur de la table paie une ante lorsqu’il est en jeu, mais cela ralentit le jeu. Les joueurs n’ont pas toujours le montant exact de l’ante, et le croupier doit donc s’assurer que personne n’est lésé, ce qui lui fait perdre un temps précieux. De plus, le croupier doit souvent rappeler aux joueurs de déposer leures antes.

Le concept de l’ante pour les BBs est simple mais efficace. Celui qui est assis dans la BB paie l’ante pour tous les joueurs de la table, au lieu que ce soit chaque joueur qui le paie. Le fait d’avoir une ante pour les BBs rend le vol des blindes plus souhaitable car il y a beaucoup de jetons à gagner !

Stratégie pour la Small Blind et la Big Blind

Jetons un coup d’œil à quelques stratégies relatives aux blinds et au jeu des blinds au Texas Hold’em.

Voler agressivement quand c’est possible

Au bout du compte, chaque main de poker commence par une bataille pour les blinds et/ou les antes. Cela signifie que vous devez chercher à voler les blinds chaque fois que vous pensez pouvoir vous en sortir.

Cela n’a pas beaucoup de sens d’essayer de voler les blinds depuis une position précoce car il y aura beaucoup de joueurs qui n’ont pas encore agi, ce qui augmente la probabilité que l’un d’entre eux ait une bonne main. Plus vous êtes en position tardive, moins il y a de joueurs à agir – et donc plus vous avez de chances de vous en sortir avec votre tentative de vol.

C’est pourquoi les positions tardives du Cut-off et du Button sont des endroits de prédilection pour le vol. Même si l’un ou les deux Blinds suivent, vous aurez toujours une position post-flop.

Cut-off au Poker

Si tout le monde se couche sur vous, la SB est un bon endroit pour voler car il ne reste qu’un seul joueur à agir, la BB. Le gros inconvénient est que vous ne serez pas en position si la BB décide de défendre.

Si vous avez un joueur nitty à votre gauche, il n’y a vraiment aucune raison de ne pas voler autant que vous le pouvez. Si vous avez un joueur loose qui suivra – ou pire, qui vous mettra 3-bet – alors vous devez être un peu plus prudent et choisir des mains qui sont jouables si votre adversaire ne se couche pas et n’abandonne pas.

Défendez votre BB contre les vols

Les trois endroits où les joueurs tenteront de voler les blinds sont le Cut-off, le Button et la SB. En raison de la rentabilité du vol, vous pouvez vous attendre à ce que les joueurs essaient avec un éventail de mains assez large. Cela signifie qu’ils ne seront souvent pas en mesure de résister à une re-relance.

Alternativement, vous pouvez essayer de défendre dans la BB en appelant à plat avec une gamme assez large. Vous ne cherchez pas à gagner beaucoup d’argent ici – vous essayez simplement de perdre moins que si vous vous couchiez à chaque main.

Blind Poker

Se coucher à chaque main que vous obtenez dans la BB vous coûterait 100bb/100, votre objectif est donc de réduire légèrement ce taux de perte plutôt que de réaliser un profit. Il est pratiquement impossible d’avoir un taux de gain positif à partir de la BB. Il s’agit vraiment d’un exercice de limitation des dégâts.

Suivre une relance en position tardive signifie que vous ne serez pas en position après le flop, ce qui rend la mise de 3 plus intéressante. Lorsque la SB essaie de vous voler, il n’est pas nécessaire de 3-bet car vous aurez la position si vous suivez.

Rappelez-vous que vous ne défendez réellement votre BB que si vous pensez que votre adversaire vous vole. Sinon, vous ne faites que vous impliquer dans une main à partir d’une position non rentable – alors assurez-vous que vos cartes fermées sont suffisamment bonnes pour justifier cela.

3-bet ou Fold dans la SB

Il est communément admis que la SB est la pire position au poker. Vous ne jouez pas en dernier avant le flop, vous êtes obligé de miser et vous jouez en premier après le flop.

Le désavantage post-flop de la SB est vraiment énorme car il est très difficile de réaliser l’équité de votre main en allant à l’abattage et encore plus difficile d’être payé quand vous faites une bonne main.

3-bet ou Fold dans la SB

C’est encore pire si vous n’avez pas l’initiative – le fait de suivre plutôt que de relancer pré-flop « plafonne votre gamme », parce que vos adversaires savent que votre main n’était pas assez bonne pour faire 3-bet.

Vous devriez sérieusement envisager d’adopter une stratégie de 3-bet ou fold à partir de la SB, au moins dans les cash games. Vous devrez cependant faire un 3-bet plus important, au moins contre les joueurs réfléchis, car ils savent qu’ils auront une position sur vous après le flop.

Dans les tournois cependant, la présence de l’ante signifie qu’il peut être rentable de suivre depuis la SB. Mais n’en faites pas trop !

Ne posez pas une Blinde hors de position

Lorsque vous rejoignez un jeu d’argent régulier, vous avez généralement la possibilité d’attendre d’être la BB ou de poster une BB et d’être distribué immédiatement.

La grosse blinde hors de position

Cela peut sembler tentant mais… paieriez-vous deux fois vos impôts ? Soyez patient et attendez d’être dans la BB plutôt que de poster une blind pour être distribué immédiatement. Vous pouvez toujours jouer au poker à pliage rapide, comme le PokerStars Zoom, si vous ne pouvez pas attendre de jouer une main !

L’exception à cette règle est lorsqu’il y a un joueur particulièrement mauvais à la table qui ne fait que donner son tapis et que vous craignez qu’il ne s’arrête avant que vous n’ayez la chance de déposer votre blind. Vous pouvez également placer une blind hors position si vous voulez que les gens pensent que vous êtes un joueur récréatif.

Jouer le Push / Fold lorsque les blinds sont élevés

Ce n’est pas un conseil spécifique à la position BB/SB, mais vous ne pouvez pas vraiment avoir une discussion sur la structure des blinds au poker sans parler de la stratégie push/fold en tournoi.

Quel que soit votre niveau de jeu en tournoi, vous finirez par vous retrouver en short-stack avec moins de 10 BBs.

Cela peut arriver parce que vous venez de perdre une grosse main, mais aussi parce que les blinds ont augmenté à un point tel que votre tapis est réduit à néant. Dans les tournois de Texas Hold’em, l’horaire des blinds n’attend personne !

Ne vous laissez pas blindé

La règle d’or des tournois est de ne jamais se laisser blindé. Donc, lorsque votre pile devient courte, vous devez commencer à faire des mouvements ! Le gros problème est que vous serez engagé dans votre tapis si vous jouez n’importe quelle main.

Par exemple, si vous avez 9bb et que vous relancez à 3bb, il vous reste 6bb (généralement moins à cause de l’ante). Si vous vous couchez après le flop, vous avez perdu 33% de votre tapis pour rien. Si vous continuez, vous pouvez aussi bien faire tapis car toute mise raisonnable au flop vous laissera avec pratiquement rien.

Alors pourquoi ne pas faire tapis avant le flop ? Cela a un certain nombre d’avantages. Premièrement, vous ferez plier les gens, car un all-in a une équité de pliage beaucoup plus grande qu’une relance normale. Les blinds représentent une proportion significative de votre tapis, donc les voler devient absolument essentiel à votre survie.

Ne vous laissez pas blindé

Deuxièmement, vous êtes assuré de voir les cinq cartes et donc de réaliser votre équité. Vous constaterez que cela signifie que les cartes fermées comme As-rag (par exemple A2o) et les petites paires sont de meilleurs choix à jouer que les mains fermées comme KQs, alors que le contraire est vrai dans des situations normales.

Troisièmement, la stratégie push/fold est essentiellement un jeu résolu. Il existe des tableaux que vous pouvez apprendre pour vous assurer que vous jouez le coup mathématiquement correct.

C’est bon à savoir, car la variance du poker de tournoi est si grande que vous ne pouvez pas vous fier aux résultats pour déterminer si vous faites les bons mouvements ou non. Se faire éliminer est beaucoup plus facile à supporter si vous pouvez être sûr d’avoir joué la main correctement !

Une chose importante à se rappeler est que la stratégie push/fold ne fonctionne vraiment que si vous ouvrez l’action. Si d’autres joueurs ont relancé ou limpé avant vous, votre équité de fold est considérablement réduite. Ce principe est connu sous le nom de  » First-in Vigorish « .

Quand commencer à jouer le Push/Fold

Le moment où vous devriez commencer à jouer le Push/Fold est un sujet de débat. En fait, c’est une question de préférence personnelle. Certains joueurs ont l’habitude de manœuvrer avec un petit tapis et ne commencent pas à pousser avant d’être à 6bb. D’autres préfèrent profiter du fait qu’un plus gros tapis a plus d’équité pour se coucher et commencent donc à 15bb.

Push ou Fold

Vous devez également prendre en compte les tendances de vos adversaires. Certains joueurs ne peuvent s’empêcher d’appeler les all-ins, alors n’essayez pas de voler leurs blinds à moins que vous ne vouliez être appelé. Parfois, vous pouvez réaliser un minicash en surpassant les mauvais joueurs, il n’est donc pas nécessaire de risquer votre vie en tournoi en faisant tapis – mais n’oubliez pas que l’argent réel se trouve toujours aux deux premières places et que le minicash ne doit pas être votre objectif.

Sachez quand vous coucher

Comme l’a dit Kenny Rodgers, « Il faut savoir quand les garder et quand les coucher ».

Lorsque vous êtes dans la BB et la SB, il peut être tentant de jouer des mains sales en raison de la réduction que vous obtenez en continuant.

C’est souvent une mauvaise idée. Oui, le rabais vous donne de meilleures chances dans le pot. Mais elle vous donne rarement des cotes du pot assez bonnes pour justifier de jouer des mains poubelles.

Quand se coucher

C’est une chose de défendre votre BB contre une tentative évidente de vol de la part du joueur sur le bouton. C’en est une autre d’être impliqué dans un pot à plusieurs voies impliquant des joueurs en position précoce. Vous n’avez tout simplement pas l’équité que vous pensez avoir, et vous jouerez la main hors position.

De même, lorsque les joueurs devant vous limp dans le pot, il peut être tentant de  » compléter  » depuis la SB en appelant 0,5 BBs avec deux cartes quelconques. Mais c’est rarement une bonne idée, car même si vous réussissez à avoir une grosse main, il est très difficile de construire un gros pot. Et vous ne ferez pas souvent une grosse main. Il est beaucoup plus probable que vous vous retrouviez avec une main dominée qui vous fait perdre beaucoup d’argent.

Les blinds sont des positions perdantes. La stratégie optimale pour les blinds au poker est simple : ne jouez pas de mains à partir de là, à moins que vous ne soyez obligé ou que vous ayez de bonnes raisons de soupçonner un adversaire d’essayer de voler.

Vous avez besoin de plus de conseils sur le poker en ligne ? Alors cliquez ici.

En savoir plus

Conclusion

En fin de compte, chaque main de poker commence par une bataille pour les blindes (ou antes). Ces mises forcées sont la raison pour laquelle nous jouons aux cartes. Et s’il n’y avait pas la structure des blinds dans les tournois de poker, ils dureraient éternellement !

Etes-vous sûr de vous ? Voulez-vous mettre vos connaissances en pratique ? Alors jetez un coup d’œil à notre liste des meilleures applications pour jouer au poker en argent réel.

Suivez-le

Laisser un commentaire