J’ai un problème de microphone – les réponses aux 7 questions les plus courantes

Qu’il serait agréable que le matériel audio fonctionne parfaitement, du premier coup et en toutes circonstances ! Que vous soyez nouveau dans le monde du Home Studio ou que vous ayez de l’expérience, vous savez que ce n’est malheureusement pas le cas.

C’est d’autant plus commun avec les microphones, qui ont tendances à être capricieux. Si c’est également votre cas, pas de panique !

Après avoir fait quelques recherches sur CommentÇaMarche, Audiofanzine et bien d’autres forums je vous livre dans cet article mes conseils et solutions sur les problèmes de microphones les plus récurrents, qui vous éviterons des heures de frustration.

Problèmes de microphone : avant toute chose

Commençons par le commencement. Avant même d’explorer les problèmes liés à l’utilisation des microphones, il est important de s’assurer de sa viabilité. J’entends par là que votre microphone doit être en parfait état de marche.

En effet, le problème peut tout simplement venir de votre micro lui-même et non pas d’un élément externe! La capsule peut très facilement s’endommager, tout comme le corps du micro. Même les accessoires les plus robustes ne sont pas prévus pour subir des dommages liés aux chocs, ou encore à une humidité importante.

Micro ou ordinateur?
Vérifiez si le microphone fonctionne sur un autre ordinateur, si la situation persiste, le problème vient du microphone.

Avant de passer votre frustration sur votre ordinateur, vérifiez l’intégrité physique de votre microphone. Si tout semble en ordre mais que mes conseils ne vous aident pas à éliminer votre problème, considérez faire appel à un réparateur spécialisé qui pourrait être d’une aide précieuse.

  1. Le micro qui grésille : le problème classique
  2. Microphone trop sensible : une solution simple
  3. Audacity ne reconnaît pas le microphone
  4. Les problèmes d’écho de microphone
  5. Sifflements et bruits parasites
  6. Le microphone qui sature
  7. Le microphone n’est pas assez fort

1. Le micro qui grésille : le problème classique

Le fameux grésillement de micro ! Absolument tout le monde y est confronté, amateurs comme professionnels. Ce problème est d’autant plus commun qu’il peut être causé par un grand nombre de facteurs.

Le problème principal avec un grésillement de microphone est qu’il peut être confondu avec un autre type de problème : la saturation. Il s’agit pourtant de deux situations distinctes, mais dont les résultats sont assez similaires.

Les causes de grésillement de micro

La cause la plus courante de grésillement est un besoin de mise à jour du pilote (ou driver) audio. Il suffit de les mettre à jour depuis l’espace de réglage des périphériques de votre ordinateur, quel qu’en soit la plateforme. Sur le site du fabricant de votre microphone, vous pouvez potentiellement y trouver des pilotes spécifiques à installer. Une simple recherche Google vous permettra d’y voir plus clair.

L’autre problème commun est un grésillement dans un logiciel spécifique, comme Skype ou Discord. Dans ce cas, il peut s’agir d’un problème de connexion internet trop lente ou intermittente, ou tout simplement d’un manque de performance du logiciel en question. Je vous conseille donc dans ce cas précis de vérifier le son fourni par votre microphone dans d’autres logiciels pour voir si le problème persiste.

J’ai discuté de ce problème en détail dans cet article.

2. Microphone trop sensible : une solution simple

Le son de votre microphone est clair, mais on entend tout aussi bien tout ce qui se passe autour de vous, même les bruits les plus discrets ? Vous n’êtes pas le seul ! Il s’agit tout simplement de votre matériel ajustant automatiquement la sensibilité de votre microphone. On peut retrouver le même phénomène sur les téléphones portables.

Suppression de bruit
Le problème peut être réglé si vous allez dans le Panneau de Configuration (Win+R et tapez mmsys.cpl)

Pour une utilisation hors Home Studio, la solution simple est de vérifier que le microphone dispose de la fonction “réduction de bruit” qui est incluse dans les paramètres audio de tous les systèmes d’exploitation.

Pour un enregistrement musical ou un podcast, il est possible de trouver ce genre de paramètre sous les appellations “réduction de bruit” ou parfois “Gate”, comme c’est le cas dans Ableton. Le logiciel ne tiendra ainsi pas compte des bruits faibles et lointains et délivrera un son plus clair. Cet ajustement peut se faire pendant l’enregistrement, ou en post-production. C’est donc ma solution privilégiée grâce à sa flexibilité.

3. Audacity ne reconnaît pas le microphone

Nous sommes nombreux à utiliser Audacity, d’une part car il est gratuit, d’autre part pour sa facilité d’utilisation. Pourtant, il arrive parfois que le logiciel ne reconnaisse pas le microphone. Il est bon de savoir qu’Audacity doit être relancé à chaque fois qu’un nouveau périphérique est branché, sans quoi il ne le prendra pas en compte.

Si le problème persiste, vérifiez dans les options de configurations du logiciel que votre microphone est sélectionné comme source audio, et que le type de capsule (mono ou stéréo) correspond au type d’enregistrement paramétré.

Audacity ne reconnaît pas le microphone

Si le problème n’est toujours pas réglé, vérifiez que vos pilotes audios sont à jour sur votre ordinateur, et que le microphone est bien branché. Le problème devrait être réglé !

4. Les problèmes d’écho de microphone

Rien n’est plus énervant que d’avoir de l’écho dans son microphone. Si comme moi votre tension augmente dès que vous entendez votre propre voix en différé, la première étape est de couper toute communication et de prendre le problème étape par étape.

Si l’écho est présent lors d’une conversation sur TeamSpeak, Discord, ou Skype, il peut s’agir tout simplement du retour d’enceinte d’un de vos interlocuteurs qui n’utiliserait pas de casque. Ce problème se règle très facilement en demandant à la personne d’éloigner ses enceintes de son microphone, ou de mettre des écouteurs.

Solution du problème d'écho
Un moyen simple de désactiver l’écho

Si par contre le problème survient dans un logiciel de M.A.O. ou Audacity, cela provient d’une erreur de transcription de l’audio. Une des solutions est de décocher l’option de mixage stéréo dans votre panneau de configuration audio.

Il se peut aussi que votre microphone capte le retour de vos enceintes, auquel cas les mêmes conseils que pour les microphones trop sensibles cités plus haut s’appliquent.

5. Sifflements et bruits parasites

Voici un problème auquel j’ai été confronté et qui m’a donné beaucoup de fil à retordre. Malgré une pièce isolée dédiée au Home Studio, une sorte de sifflement persistant peut apparaître dans les enregistrements. Si vous avez de la chance, il ne s’agit que d’un problème de connexion. Changez de câbles, rebranchez votre microphone et vérifiez si le problème persiste.

Si vous avez moins de chance, il s’agit du résultat d’interférence avec votre carte graphique. Pour simplifier, l’afflux d’électricité dans votre carte graphique peut parasiter la qualité du son du microphone. Pour régler ce problème, désactivez votre carte graphique externe lors de vos enregistrements pour ne tourner qu’avec la carte graphique intégrée. Cela ne pose aucun problème lors d’un enregistrement uniquement en audio. Si vous faites du streaming de jeu vidéo, cette option n’est cependant pas envisageable.

Comment supprimer le bruit parasite
Les methodes pour supprimer le bruit parasite

Les seules options qui s’offrent à vous sont d’appliquer un suppresseur de bruit de fond pour minimiser le sifflement, ou malheureusement de devoir changer votre configuration d’ordinateur. Pour cette dernière solution, je vous recommande fortement de faire appel à un spécialiste plutôt que de régler le problème par vous-même.

6. Le microphone qui sature

Voici un problème qui arrive surtout aux débutants. Mais il n’y a aucune honte à en pâtir ! La saturation du signal de votre microphone peut venir de trois sources.

Premièrement, le niveau d’entrée peut être trop élevé. Beaucoup de micros sont équipés de différents réglages d’entrées. À vous de voir celui qui correspond le mieux à votre environnement.

Ensuite, le gain peut être trop élevé. Celui-ci augmente le signal mais à tendance à le distordre passé un certain seuil. Il faudra donc effectuer une balance entre niveau d’entrée et gain pour trouver le réglage parfait.

Les causes de la saturation: le niveau d'entrée, le gain et le logiciel de MAO

Troisième point souvent négligé : le gain logiciel. Vérifiez dans votre logiciel de streaming ou de M.A.O. que celui-ci ne vous rajoute pas quelques décibels à votre insu, cela arrive souvent ! Si la saturation persiste malgré tous vos efforts, il se pourrait qu’il s’agisse d’un défaut de la capsule du microphone, auquel cas un réparateur spécialisé devra être contacté.

N’a pas aidé? Cliquez ici pour essayer toutes les solutions.

7. Le microphone n’est pas assez fort

Encore un autre problème qui arrive souvent aux débutants. Les conseils sont ici les mêmes que pour les problèmes de saturation, mais inversés !

Votre gain sur la carte son ou dans le logiciel ne sont tout simplement pas assez élevés, ou votre microphone peut avec un filtre coupe-haut ou coupe-bas activé.

Si vous utilisez un microphone USB sans carte son, ce réglage de niveau peut se faire dans le panneau de configuration audio de votre système d’exploitation. Si en augmentant le gain du microphone vous percevez un fond sonore parasite, c’est tout simplement que vous ne parlez pas assez fort ou assez près de la capsule.

Un peu de bidouillage et vous devriez régler ce problème facilement et rapidement !

Rendre sa grandeur au microphone
Rendre sa srandeur au microphone 🙂

En savoir plus

En conclusion

Gardez la tête froide ! La frustration d’avoir du matériel capricieux empêche parfois de réfléchir aux solutions parfois simples des problèmes courants. J’espère que mes conseils vous aideront à diagnostiquer et résoudre les difficultés que vous rencontrez avec votre microphone. N’oubliez pas que s’il s’agit souvent d’une simple manipulation logicielle à effectuer, le microphone lui-même peut être la cause de vos soucis, donc n’écartez pas cette piste !

Si vous avez essayé toutes les méthodes possibles, mais que rien n’a fonctionné, et qu’il ne reste plus qu’à acheter un nouveau microphone, je vous suggère de choisir l’une de celles que je choisirais moi-même.

Laisser un commentaire