Piano ou synthétiseur ? — Différence et que choisir pour débuter

Les instruments de musique utilisant un clavier, comme tous les pianos et de nombreux synthétiseurs, sont parfois sujets à confusion. Qu’ils soient acoustiques ou électriques, ces instruments de musique ont un caractère distinct et une application spécifique dans la création musicale.

Quelles sont les différences entre les synthétiseurs et les pianos ? Les pianos sont des instruments acoustiques à cordes/percussions qui produisent des sons en frappant une corde avec un marteau. Les synthétiseurs produisent des sons en convertissant les signaux audio (électricité) d’un oscillateur en ondes sonores. Un piano a un son défini en fonction de sa conception. Un synthétiseur peut produire une variété de sons.

Dans cet article, nous allons aborder les différences entre les synthétiseurs et les pianos en examinant les différents types de chacun.

Piano ou synthétiseur

Qu’est-ce qui fait un piano ?

Bien que l’année exacte de l’invention soit inconnue, les pianos ont été inventés par le maître italien Bartolomeo Cristofori vers 1700. Le mécanisme est assez complexe, mais le principe est très simple.

À l’intérieur du piano, il y a, en général, 88 jeux de cordes représentant 88 notes ; il y a aussi 88 marteaux, 88 touches et une table d’harmonie. Je dois préciser l’expression « jeux de cordes ». Les notes graves d’un piano acoustique standard ont une seule corde, les touches du milieu de gamme sont martelées par deux cordes par touche, et les notes aiguës ont trois cordes par note.

Un piano

Chaque fois qu’un joueur frappe une touche ou un groupe de touches, le ou les marteaux correspondants frappent la ou les cordes accordées, et la table d’harmonie vibre. Ainsi, le son de l’instrument est la note de la corde frappée, amplifiée naturellement par la table d’harmonie.

Il s’agit d’un procédé mécanique qui ne nécessite aucune énergie électrique. Par ailleurs, le marteau qui frappe la corde peut être assimilé à un médiator ou à un doigt qui gratte une guitare ; le principe est le même. La catégorie d’instruments de musique pour la guitare et le piano est celle des chordophones. Les pianos appartiennent techniquement à la fois à la famille des instruments à cordes et à celle des instruments à percussion.

Notez qu’il existe également des instruments appelés pianos électriques et pianos numériques.

Voici quelques informations pour savoir comment choisir entre le piano acoustique et le piano numérique. Regardez et choisissez !

Les pianos électriques fonctionnent en grande partie de la même manière que les pianos acoustiques décrits précédemment, mais avec des capteurs magnétiques qui convertissent la vibration des cordes en signaux audio électriques qui peuvent être amplifiés.

Les pianos numériques sont plus proches des synthétiseurs car ils ne nécessitent pas de cordes vibrantes, bien que leurs touches déclenchent des échantillons plutôt que de contrôler des oscillateurs.

Nous aborderons prochainement les différences entre les synthétiseurs et les pianos numériques.

Composants d’un piano

Le piano est le premier véritable prédécesseur du synthétiseur. Comme nous l’avons déjà vu, nombre de ses fonctions et opérations sont des modèles pour la synthèse sonore. Inventé en 1700 par Bartolomeo Cristofori, qui a remplacé l’appareil de pincement du clavecin par un marteau, le piano a donné lieu à une variété et une manipulation sans précédent dans l’expression musicale.

Composants d’un piano

Le piano est un instrument extrêmement complexe et compliqué et la description de tous ses éléments techniques pourrait prendre un roman. Toutefois, pour commencer, voici ses cinq composants de base :

Le clavier

Ce composant est une longue planche rectangulaire équipée de touches blanches et noires. Le clavier standard contient 88 touches, dont 36 sont noires (représentant les dièses ou les bémols) et 52 sont blanches (naturelles).

Caisse

Il s’agit de la plus grande partie du piano, comprenant la coque extérieure qui entoure le corps, les pieds qui soutiennent l’instrument et le couvercle qui protège les touches.

Marteaux et cordes

Chaque touche produit un son unique lorsqu’elle est frappée, ce qui fait bouger le marteau interne qui frappe ensuite une corde dans le corps du piano. Chaque corde est accordée pour une hauteur de son spécifique.

Amortisseur

Ce composant se trouve horizontalement sur les cordes et a pour fonction d' »amortir » le son de la corde après qu’elle ait été frappée, empêchant ainsi les hauteurs de son de se mélanger.

Pédales

Chaque piano comprend trois pédales, qui sont des appendices de couleur or ou laiton situés à la base de l’instrument et actionnés par les pieds. La pédale de gauche, appelée « una corda » ou pédale douce, déplace les marteaux et les touches pour faciliter une attaque plus douce ; la pédale du milieu, appelée « sostenuto », soutient les notes tenues ; et la pédale de droite, appelée « damper » ou pédale de soutien, soulève le damper pour créer plus de réverbération.

Types de piano

Le fait de le placer dans une zone commune encourage la musique dans la maison, la pratique et le jeu en général.

Vous devrez probablement le faire accorder une fois tous les deux ans et vous devrez essayer de maintenir un taux d’humidité équilibré. Cela lui permettra de rester en bon état de marche.

Lorsque vous achetez un piano pour la maison, vous devez tenir compte de l’espace. Il existe plusieurs options différentes à considérer.

Pianos d’appartement

Les pianos d’appartement contiennent les cordes et les marteaux à l’arrière du piano. Ils ne sont pas aussi hauts qu’un piano droit et sont plus faciles à déplacer.

En largeur et en longueur, ils occupent à peu près le même espace, mais ils sont nettement plus faciles à approcher.

Il existe plusieurs types de pianos d’appartement.

Pianos d'appartement

Les pianos à queue sont les plus petits. Ils sont dotés d’un mécanisme d’échappement – le dos de ces pianos est si petit que vous pouvez voir par-dessus.

Le piano à queue est le plus populaire des pianos d’appartement. L’action de ces pianos se trouve directement au-dessus des touches et les marteaux sont en position verticale. L’action n’est pas aussi rapide qu’un piano à queue, mais ils jouent bien !

Enfin, les pianos de studio sont légèrement plus hauts que les pianos à console – vous ne pouvez probablement pas les voir. La qualité sonore est la meilleure des pianos de la taille d’un appartement, et de nombreux nouveaux pianos de studio essaient d’imiter l’action rapide d’un piano à queue.

Pianos droits

Le piano vertical le plus grand est le piano droit.

De nos jours, il s’agit de pianos anciens et hauts. Le genre que l’on trouve dans la cave de grand-mère.

On en fabrique moins de nos jours – la plupart ont été fabriqués entre 1920 et 1960. Les pianos consoles et les pianos de studio sont plus populaires aujourd’hui, car leur taille est plus facile à gérer.

Pianos droits

S’ils sont correctement entretenus et préservés, ce sont d’excellents instruments que l’on peut trouver à un prix avantageux.

Mais vous devriez toujours aller essayer un piano droit avant de vous engager. Beaucoup sont désaccordés et certains sont tout simplement irrécupérables.

Adressez-vous à un accordeur de piano – il vous dira si l’instrument pourra un jour être vraiment accordé.

Pianos à queue

Il est peu probable que vous ayez besoin d’un piano à queue, mais au cas où, voici quelques informations.

Les véritables pianos à queue sont l’apogée de la facture pianistique.

Esthétiquement beaux, ils sont aussi un plaisir à jouer. L’action est rapide et la table, lorsqu’elle est relevée, dévie le son vers l’auditeur et le joueur, de la meilleure façon possible.

Pianos à queue

Le problème est qu’un piano à queue de concert mesure deux mètres de long… ou plus.

Pour cette raison, les pianos à queue sont devenus de plus en plus petits. Aujourd’hui, il est possible d’obtenir un piano à queue de moins d’un mètre et demi de long.

Piano numérique

Les pianos numériques sont conçus pour reproduire l’expérience d’un véritable piano acoustique.

Alors que les pianos acoustiques ne sont pas portables, les pianos numériques visent à recréer l’action d’un piano acoustique avec la portabilité d’un clavier.

Ils ont généralement 88 touches, car là encore, ils tentent de combler le fossé entre les salles de concert (qui disposent de vrais pianos) et les séances de répétition dans les chambres, les concerts en arrière-plan et les salles de répétition mobiles.

Un bon piano numérique aura la même sensation qu’un piano acoustique. Une action plus lourde, mais toujours rapide. Les touches sont de la même taille qu’un vrai piano et ont la même largeur et profondeur.

Les pianos numériques sont généralement dotés d’une connectivité informatique (pour utiliser le MIDI) et d’effets numériques.

Piano numérique

La plupart des pianos numériques sont dotés de quelques autres sons. Il s’agit généralement de quelques types de pianos électriques, d’un clavecin, d’une clavette, peut-être d’un orgue et parfois d’une voix humaine.

Ces autres sons sont souvent décevants dans les pianos numériques, car ils ne sont pas faits pour ça.

Les pianos numériques disposent généralement de haut-parleurs intégrés (là encore, il s’agit d’imiter la capacité d’un véritable piano à être joué à haute voix sans amplificateur).

La plupart des pianos numériques sont mobiles et nécessitent un pied de piano, mais certains sont conçus pour être une installation semi-permanente qui tient debout toute seule.

Qu’est-ce qu’un synthétiseur ?

Un synthétiseur est un instrument électronique qui est généralement joué par un clavier. Il est connu pour sa capacité à produire de nombreux sons différents, voire à émuler d’autres instruments, ce qui en fait un outil polyvalent et précieux pour les producteurs audio.

Un synthétiseur

Les synthétiseurs génèrent et combinent des signaux audio, en manipulant des techniques d’altération du son telles que la synthèse additive (additionner des ondes sinusoïdales pour créer un timbre), la synthèse soustractive (filtrer un signal audio pour modifier le timbre) et la synthèse par modulation de fréquence (modifier la fréquence des ondes sonores pour créer des sons harmoniques et inharmoniques). Avec son large éventail de capacités, le synthétiseur est essentiel à presque tous les secteurs de l’industrie musicale.

Composants d’un synthétiseur

Quelle que soit l’interface, les synthétiseurs utilisent l’oscillateur, le LFO, l’enveloppe, le filtre, l’arpégiateur et le contrôleur. Chaque composant a sa propre utilité et peut modifier le son du synthétiseur de nombreuses manières différentes. Il est important de maîtriser les composants du synthétiseur pour faire de la musique en tant que producteur audio.

Oscillateur

L’oscillateur est le générateur du synthétiseur, dont la fonction est analogue à celle des cordes et de l’archet d’un violon ou d’un violoncelle. Les synthétiseurs analogiques utilisent des oscillateurs contrôlés par tension, qui convertissent les signaux de courant continu provenant de la source d’alimentation en signaux de courant alternatif. Les signaux qui en résultent oscillent, générant des fréquences spécifiques qui produisent le son. Les synthétiseurs numériques utilisent le traitement numérique du signal, un mécanisme à commande numérique représenté par des nombres binaires (0 et 1) qui génère une forme d’onde spécifique.

Composants des synthétiseurs

Alors que les oscillateurs analogiques sont exprimés par des diagrammes linéaires géométriques, les oscillateurs numériques sont représentés par des ondes sinusoïdales sur un graphique numéroté. Les synthétiseurs analogiques sont encore utilisés aujourd’hui, mais les synthétiseurs numériques constituent la technologie la plus sophistiquée car ils permettent un meilleur contrôle de la qualité et de la précision du son produit.

LFO

L’oscillateur basse fréquence (LFO) module le son. Il fonctionne en dessous de la gamme de l’audition humaine, en dessous de 20Hz, au bas de la gamme audio. Il crée une impulsion rythmique pour moduler les synthétiseurs et les lignes de retard.

Enveloppe

L’enveloppe contrôle la façon dont un son change dans le temps. Elle manipule des éléments tels que les filtres (fréquences), l’amplitude (volume) et la hauteur. Le modèle d’enveloppe le plus utilisé est l’enveloppe ADSR, qui signifie attack, decay, sustain et release. Cela ressemble à la façon dont les pianos produisent le son : Le pianiste frappe la touche et peut utiliser la pédale pour soutenir la note ou la relâcher rapidement pour accélérer sa décroissance.

Filtre

Les filtres sont généralement utilisés dans la synthèse soustractive, qui atténue (réduit) un signal audio pour éliminer les bruits indésirables. Alors que les filtres analogiques éliminent les signaux supérieurs ou inférieurs à un seuil de fréquence spécifique, les filtres numériques sont programmables et donc plus précis.

Composants d’un synthétiseur

Comme ils fonctionnent différemment, les filtres analogiques et numériques ne peuvent pas être combinés ; en d’autres termes, les filtres numériques ne peuvent fonctionner qu’avec des signaux numériques, et les filtres analogiques qu’avec des signaux analogiques. Toutefois, bien qu’il s’agisse d’un processus délicat et fastidieux, il est possible de convertir les signaux.

Arpégiateur

L’arpégiateur (également appelé « arp ») est une fonction sophistiquée qui joue les notes d’un accord d’entrée selon un modèle arpégé. Ces notes peuvent être acheminées vers un clavier ou un séquenceur MIDI pour une manipulation plus facile. L’arpégiateur comprend souvent des commandes pour l’ordre, la vitesse et la portée des notes, généralement avec les options suivantes : vers le bas, vers le haut ou aléatoire. Les conceptions avancées peuvent manipuler des séquences de notes complexes ou jouer plusieurs arpèges simultanément.

Contrôleur

Le contrôleur est l’interface par laquelle les fonctions énumérées précédemment fonctionnent. Il s’agit généralement d’un clavier électronique, numérique ou MIDI, qui peut être intégré ou joint à l’unité du synthétiseur. La connexion du synthétiseur au contrôleur nécessite un câble CV/gate, USB ou MIDI. Les claviers sont une option populaire car ils offrent des possibilités d’expression presque illimitées grâce à des éléments tels que la vélocité et l’aftertouch. Les contrôleurs synthétiques comprennent les variétés suivantes :

  • Les contrôleurs à ruban : ils suivent le mouvement d’un doigt sur une surface.
  • Les contrôleurs sensibles au mouvement – utilisent une technologie sensorielle similaire à celle des jeux vidéo.
  • Les contrôleurs à vent – ressemblent à la fonction des instruments à vent.
  • Plaques tactiles : envoient des signaux en fonction de la position et de la force d’un doigt.
  • Pads de batterie électroniques — analogues aux peaux de tambour
  • Les contrôleurs microtonaux — génèrent des hauteurs de son inférieures à un demi-ton (demi-pas).

Varétés de synthétiseurs

Les synthétiseurs englobent plusieurs types différents. Les cinq plus courants sont les synthétiseurs additifs, soustractifs, à table d’ondes, FM et modulaires. Il est important de se familiariser avec les nombreuses variétés de synthétiseurs, qui peuvent s’avérer utiles dans le cadre de différents projets.

Synthétiseur additif

Ce type est un choix courant pour la musique pop. Ces synthétiseurs fonctionnent en empilant des ondes sonores, plus précisément des ondes sinusoïdales de différentes fréquences (hauteurs).

Synthétiseur additif

Ce processus de superposition permet d’obtenir une grande variété de sons et d’harmoniques différents.

Synthétiseur soustractif

Ce type de synthétiseur, dont la fonction est opposée à celle du synthétiseur additif, part de sons et d’harmoniques complexes et en atténue certaines parties au moyen d’un filtre.

Synthétiseur soustractif

Cela permet une plus grande précision dans la création du son, par exemple en faisant ressortir les basses ou en accentuant les registres supérieurs.

Wavetable Synth

Ce type de synthé fonctionne en représentant chaque note sur une table d’ondes qui peut être manipulée de diverses manières, notamment en modifiant la hauteur, le timbre ou le tempo.

Wavetable Synth

Avec ce synthé pratique, vous pouvez enregistrer une mélodie lente au piano en la majeur et la transformer en un riff de guitare en mi mineur.

Synthétiseur FM

Popularisé dans les années 1980, ce synthétiseur est l’incarnation de la musique pop expérimentale grâce à ses capacités inharmoniques.

Synthétiseur FM

Cet instrument utilise la synthèse par modulation de fréquence (FM), qui fait appel à deux types d’oscillateurs différents : les porteurs (la fréquence audible) et les modulateurs (la fréquence qui façonne le ton du porteur).

Synthétiseur modulaire

Ce type est généralement matériel et se compose de différents modules (d’où son nom) qui créent des effets uniques. Grâce à des câbles de patch (fils d’interconnexion), cet instrument peut transmettre des signaux audio entre différentes parties du synthé.

Synthétiseur modulaire

Par exemple, vous pouvez faire passer un signal par une enveloppe ADSR puis l’envoyer à un module doté d’un arpégiateur ou d’un LFO.

Quelle est la différence entre un piano numérique et un synthétiseur ?

Vous devez être un passionné de piano comme moi pour vous intéresser à ce sujet. Parmi les termes qui prêtent le plus à confusion lorsqu’il s’agit de ce merveilleux instrument figurent le clavier électronique et le piano numérique. Il s’agit de deux choses différentes mais beaucoup de gens ne semblent pas pouvoir faire la différence. Ne vous inquiétez pas, je suis là pour vous aider à y voir plus clair. Voyons donc quelle est la différence entre un piano numérique et un clavier électronique ?

Comment reconnaitre et choisir son clavier avant achat ? Comment faire le bon chois quand on y connait absolument rien et qu’on souhaite débuter ? Vous trouverez toutes les réponses ici.


Fondamentalement, un clavier est une partie d’un piano. Dans un piano acoustique, le tableau supérieur contenant les touches noires et blanches est le clavier. Le clavier n’est pas un instrument mais une partie d’un autre instrument. Les claviers peuvent faire partie d’un piano numérique ou d’un synthétiseur. Un synthétiseur génère des signaux électriques qui sont convertis en son via des amplificateurs et des haut-parleurs. Il peut imiter le son de nombreux sons naturels, dont le piano. C’est pourquoi de nombreuses personnes confondent les claviers électroniques avec les synthétiseurs. De nos jours, beaucoup de gens appellent « clavier » tout instrument doté de touches noires et blanches. Il n’existe aucun instrument de musique appelé clavier. Mais en raison de l’utilisation fréquente du terme « clavier électronique », il peut être utilisé pour désigner un synthétiseur. Même les fabricants de synthétiseurs les vendent aujourd’hui comme des claviers électroniques. Ainsi, de nos jours, le clavier électronique désigne le plus souvent un synthétiseur électronique – un appareil qui génère des sons lorsque vous appuyez sur des touches.

Quelle est la différence

Un piano numérique, tout comme un synthétiseur, est un instrument de musique électronique qui se joue à l’aide d’un clavier. Contrairement aux pianos acoustiques qui utilisent des marteaux et des cordes pour créer des sons, les pianos numériques créent des sons à partir de sons de piano échantillonnés ou synthétisent électroniquement une émulation du son du piano. Chaque marque (Yamaha, Alesis, Williams, Casio, Korg, Kurzweil) propose des modèles plus coûteux, dont le son et la sensation sont similaires à ceux des véritables pianos acoustiques, mais qui sont plus légers et occupent moins d’espace.

Comment savoir si un instrument est un piano numérique ou un clavier électronique ? Les deux synthétisent des sons et se ressemblent. Voici quelques caractéristiques à rechercher.

Nombre de clés

Vous n’avez pas besoin de compter toutes les touches pour savoir combien elles sont. Il vous suffit de vous représenter un piano à queue dans votre esprit et, au premier coup d’œil, vous saurez si vous êtes en présence d’un piano numérique ou d’un clavier électronique.

La différence

Les pianos numériques ont 88 touches avec 6 octaves, comme sur les pianos acoustiques. Ils sont ainsi capables de créer une gamme de sons comme celle d’un vrai piano. En revanche, les claviers électroniques ont 61 ou 76 touches avec 4 à 5 octaves, ou parfois moins.

Touches lestées

Un bon piano numérique est équipé de touches lestées, ce qui n’est pas le cas d’un clavier électronique. Les touches lestées sont fabriquées de telle sorte qu’elles réagissent à la force appliquée par le doigt qui appuie sur une touche. Le son est plus fort lorsque la touche est pressée plus fort et plus doux lorsqu’elle est pressée légèrement.

Piano vs synthétiseur

Les touches sont plus légères pour les notes supérieures et plus lourdes pour les notes inférieures. Cela le fait ressembler davantage à un piano acoustique. Dans les synthétiseurs, les touches sont soit légères soit semi-lourdes – elles sont plus faciles à presser, car le plus souvent, vous n’avez pas besoin de la sensation d’un vrai piano lorsque vous jouez sur un synthétiseur.

Taille des touches

Sur les pianos numériques, les touches sont de la même taille que sur un piano acoustique, mais sur un clavier électronique ou un synthétiseur, les touches sont souvent un peu plus petites. Cela signifie que les claviers électroniques sont plus faciles à apprendre et à jouer, alors que les pianos numériques sont plus longs et plus difficiles à apprendre.

Piano numérique ou synthétiseur

Si vous êtes un pianiste chevronné comme moi, vous aurez peut-être un peu de mal à vous adapter à la petite taille du synthétiseur.

La portabilité

Comme les touches sont moins nombreuses et plus petites, les synthétiseurs sont plus petits que les pianos numériques. Plus un objet est petit, plus il est facile de le transporter. En d’autres termes, les claviers électroniques sont plus faciles à transporter. Ils sont plus légers et de nombreux musiciens les transportent d’un endroit à l’autre. Les pianos numériques peuvent également être déplacés facilement d’un endroit à l’autre, mais pas avec autant de facilité que les synthétiseurs.

Sons

Les pianos numériques, comme leur nom l’indique, sont principalement créés pour synthétiser le son du piano. Il ne doit pas y avoir qu’un seul son. Il peut y avoir beaucoup de sons différents intégrés : piano brillant, piano à queue, beaucoup de sons de piano électrique, etc. Ce sont des sons échantillonnés spécialement pour les pianos numériques. Souvent, d’autres sons d’instruments acoustiques sont inclus, comme des cordes, une basse ou un orgue.

La différence entre piano et synthétiseur

Un clavier électronique, quant à lui, possède les sons d’un piano et d’autres instruments acoustiques, mais sur les modèles bon marché, ils ne sont pas aussi bien échantillonnés. Les synthétiseurs peuvent cependant produire beaucoup plus de sons et de tonalités que les pianos. Il existe de nombreuses sonorités de synthétiseurs, certaines avec l’équivalent d’un instrument physique et d’autres sans.

Apparence

Parfois, les synthétiseurs ressemblent à des pianos numériques : même clavier, mêmes boutons de commande, etc. Mais il existe une catégorie spéciale de pianos numériques de type console de salon. Il n’est pas nécessaire d’acheter un support de clavier pour ces instruments, car ils sont déjà intégrés dans un corps en bois. Ils sont très beaux et s’intègrent facilement au design de votre pièce.

Prix

Les prix sont très différents. Vous pouvez acheter un synthétiseur coûteux pour 2000 $, ou un piano numérique bon marché pour 200 $, et vice versa. Cela dépend de ce que vous attendez de votre appareil. Toutefois, si vous voulez sérieusement jouer du piano, le piano numérique est l’instrument dans lequel il faut investir. Si vous avez l’intention d’expérimenter des sons ou de créer de la musique électronique, vous devriez chercher un bon synthétiseur.

Les 11 principaux avantages de l’apprentissage et de la pratique du synthétiseur

Le synthétiseur est peut-être l’instrument de musique le plus polyvalent, intéressant, créatif et expressif au monde. La construction et les capacités des synthétiseurs sont très variées, et les sons qu’ils peuvent produire sont pratiquement illimités. En plus de ces vastes possibilités musicales et de conception sonore, il existe un nombre surprenant d’avantages associés à l’apprentissage du fonctionnement des synthétiseurs, à la façon d’en jouer et à la pratique régulière des synthétiseurs.

La pratique du synthétiseur

Que vous commenciez tout juste à expérimenter avec l’un des nombreux synthétiseurs virtuels ou que vous ayez investi des dizaines de milliers de dollars dans un système modulaire aux allures de vaisseau spatial, j’espère vous inciter à poursuivre votre voyage musical avec les synthétiseurs en lisant cet article. Il y a tant à gagner à apprendre un instrument de musique comme le synthé, et j’ai sélectionné ce que je crois être les 11 meilleures raisons.

Les 11 meilleurs avantages d’apprendre et de jouer du synthétiseur sont :

  1. Développe une compréhension de l’électricité et du flux de signaux.
  2. Développer une connexion musicale plus profonde avec le ton et le timbre.
  3. Améliore la compréhension de la musique et de la technologie musicale
  4. Permet d’acquérir des connaissances transférables à d’autres instruments électroniques.
  5. Améliore la discipline et la concentration
  6. Renforce la confiance en soi
  7. Apprendre et jouer du synthétiseur améliore la coordination et la dextérité.
  8. Améliore la mémoire
  9. Construire des relations
  10. Fournir un exutoire créatif
  11. Avantages thérapeutiques

Les 11 principaux avantages d’apprendre et de jouer du piano

Le piano est l’un des instruments de musique les plus beaux et les plus appréciés au monde. En plus de son potentiel musical inégalé, il existe un nombre surprenant d’avantages liés à l’apprentissage du piano et à la pratique régulière de cet instrument.

Jouer du piano

Que vous appuyiez sur vos premières touches ou que vous vous produisiez dans des théâtres à guichets fermés, j’espère que la lecture de cet article vous donnera envie de poursuivre votre voyage musical avec le piano. Il y a tant à gagner à apprendre un instrument de musique comme le piano, et j’ai sélectionné ce que je crois être les 11 meilleures raisons.

Les 11 principaux avantages d’apprendre et de jouer du piano sont les suivants :

  1. Améliore la coordination et la dextérité
  2. Améliore la compréhension de la musique
  3. Débloque tous les autres instruments grâce au MIDI
  4. Permet d’acquérir des compétences transférables à tous les autres instruments à clavier.
  5. Améliore la discipline et la concentration
  6. Développe la confiance en soi
  7. Introduit une nouvelle langue
  8. Améliorer la mémoire
  9. Construire des relations
  10. Fournir un exutoire créatif
  11. Avantages thérapeutiques

Quel est le meilleur choix pour un débutant ?

Il est important de se demander pourquoi vous voulez apprendre à jouer du piano avant de décider d’acheter un piano numérique ou un clavier. Vous voulez vraiment un piano acoustique mais vous n’avez pas la place ? Dans ce cas, un piano numérique sera votre meilleure option. Vous recherchez quelque chose de portable que vous pouvez transporter avec vous et jouer avec vos amis ? Dans ce cas, un clavier est un meilleur choix. Vous cherchez quelque chose qui sonne bien, qui soit solide au toucher et qui soit agréable à regarder chez vous ? Dans ce cas, un piano numérique est plus susceptible de vous convenir. Vous voulez un instrument offrant une large gamme de sonorités ? Alors un clavier sera plus adapté.

La dernière considération à prendre en compte est votre budget. Il existe une large gamme de prix pour les pianos numériques et les claviers et il y a beaucoup de chevauchement entre les deux. En général, plus le prix est élevé, plus la qualité de ces instruments est élevée. Donc, si le toucher et la qualité sonore sont plus importants pour vous, visez un budget un peu plus élevé et vous aurez un bel instrument qui sera amusant et inspirant à jouer. Après tout, apprendre le piano doit être amusant, n’est-ce pas ?

Un tutoriel de conseil pour bien démarrer le piano. Quel est le meilleur piano pour débuter ? On vous montre les 6 modèles de références pour votre premier achat en fonction de votre budget !

Pour choisir entre un clavier et un synthétiseur, vous devez simplement tenir compte de l’utilisation que vous comptez en faire. Si vous voulez apprendre le piano et que vous n’avez pas besoin d’une tonne de fonctions supplémentaires, un clavier conviendra parfaitement. Si vous cherchez un outil utile à ajouter à votre home studio, un synthétiseur sera un bien meilleur choix.

Pensez également au long terme. Même si vous ne faites que commencer et que vous prévoyez d’utiliser des paramètres et des fonctions plus complexes par la suite, vous devriez envisager d’investir dans un instrument plus complexe dès maintenant.

Pour choisir entre un synthé et un clavier, adressez-vous à quelqu’un qui s’y connaît vraiment. Nous vous avons donné un excellent point de départ.

Et si vous avez déjà fait votre choix, nous avons sélectionné les meilleurs synthétiseurs, claviers et pianos numériques pour les débutants. Cliquez ici.

En savoir plus

Conclusion

Choisir entre un piano numérique et un clavier peut être un choix déroutant. Après tout, ils se ressemblent, non ? Les deux instruments ont des touches et produisent des sons – c’est ce que vous voulez !

Cependant, il existe de nombreuses différences essentielles à prendre en compte lors du choix d’un piano pour un débutant. Avez-vous besoin d’un instrument portable, ou votre piano restera-t-il en un seul endroit ? Êtes-vous intéressé par un son de piano acoustique authentique, ou souhaitez-vous plutôt explorer une large gamme de timbres ? Quelle est l’importance du toucher des touches ? Voulez-vous jouer de la musique qui utilise les pédales du piano ?

N’oubliez pas de vous poser ces questions pour choisir entre un piano numérique et un clavier et vous serez sûr de faire le bon choix !

Suivez-le

Laisser un commentaire